Critique de la presse

Le Parisien : 

Contre l’avis de son mari, Rose décide d’emmener sa fille Sharon à Silent Hill, une ville abandonnée qui semble irrésistiblement attirer l’enfant. Alors qu’elles pénètrent dans cet univers lugubre, Sharon disparaît. Noyée dans le brouillard, peuplée d’étranges créatures, régulièrement envahie par les ténèbres, Silent Hill va peu à peu livrer ses terrifiants secrets…

Les Inrockuptibles :

un] tableau subtil et malaisant, fruit de l’union enfin directement féconde entre le cinéma et le jeu vidéo.

Ouest France :

(…) l’incroyable sophistication des effets spéciaux vient répondre aux exigences d’une mise en scène particulièrement aboutie et efficace. Esthétiquement sophistiquée, et nerveusement bien secouante.